Orgue

 
L’orgue de Saint Joseph des Carmes est installé en tribune, au dessus du portail. Le buffet, en bois clair, est composé de trois plates-faces. Il abrite un instrument de 25 jeux répartis sur deux claviers et un pédalier.

L’orgue est construit en 1902 par le facteur Didier.

L’instrument était à l’origine d’esthétique romantique, caractérisée par l’emploi de jeux flutés, très doux et très ronds. C’est le cas de la Flûte Harmonique de 8 pieds par exemple, ou de la Flute Octaviante de 4 pieds. La Gambe et la Voix Céleste sont aussi des jeux typiques de cette époque.

Puis l’instrument est profondément modifié, en 1971, par la manufacture Beuchet Debierre qui lui conféra son esthétique néo-classique actuelle.
En effet, dans les années 70, on cherche à revenir aux sonorités que pouvaient avoir les orgues du XVII et XVIII siècle avec des jeux comme le Cromorne ou la Tierce.

C’est donc un instrument qui permet de jouer la plus grande majorité des pièces du répertoire pour orgue, depuis l’époque baroque jusqu’à nos jours. Il bénéficie à Saint Joseph des Carmes d’une belle acoustique, mettant en valeur la très belle sonorité des jeux de fonds (tous les jeux dont les tuyaux font 16, 8 et 4 pieds) et la clarté du Plein-Jeu, ce son brillant si caractéristique de l’orgue.

 

photo-orgue

 

Composition de l’orgue

Grand Orgue (premier clavier) :

Bourdon 16′
Bourdon 8′
Flûte Harmonique 8′
Montre 8′
Flute à cheminée 4′
Prestant 4′
Doublette 2′
Plein Jeu IV
Nasard 2 2/3′
Tierce 1 3/5′
Cromorne 8′

Récit (second clavier) :

Principal 8′
Cor de nuit 8′
Gambe 8′
Voix Céleste 8′
Flûte Octaviante 4′
Octavin 2′
Fourniture IV
Bombarde 16′
Hautbois 8′
Trompette 8′
Clairon 4′
Expression
Tremblant

Pédale :

Flûte 16′
Soubasse 16′
Basse 8′I/II
Ped/I
Ped/II
Appel/retrait des anches
Appel/retrait des mixtures du Grand-Orgue

Publicités